-18 FILLES « on est en finale »

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Samedi 21 mai 2016, les moins de 18 filles rencontraient l’équipe de Castanet-Ramonville pour les demi-finales Honneur ligue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERALa rencontre aurait pu être une formalité tant nous avons dominé le championnat, mais c’était sans compter sur la complexité de jouer un match couperet, le hasard des événements, le stress de l’enjeu et les progrès de nos rivales. Dès l’échauffement notre gardienne se blesse à la main droite. Les joueuses semblent fébriles, le début du match est tendu car les filles déjouent et manquent de présence en défense. Nos adversaires marquent à deux reprises, Julia Puime est sur la retenue avec sa blessure alors que nous échouons au tir. A la 8ème minute Jade Guerrero égalise après le 1er but de Manon Carivenc, suivie  à quelques secondes d’un but à l’aile d’Ambre Appy (3-3). Leslie Mazzocca, bien présente en défense mais victime de crampes, sort longtemps du terrain et Julia toujours en délicatesse avec sa main encaisse à nouveau 2 buts de l’aile. Notre défense peu inspirée pêche aux ailes et à 6 mètres, le jeu avec le pivot de l’équipe adverse nous contrarie beaucoup. Ce n’est qu’à la 16ème minute que nous menons au score grâce à 3 réalisations successives de Manon à 9 mètres (6-5). Après 2 buts de nos hôtes, Julia retrouve la confiance, multiplie les arrêts et l’équipe retrouve un jeu plus rapide et précis qui voit le score s’emballer. Castanet reste muette pendant 9 minutes et nous leur passons un 8-0 (14-7 à la 26ème) et la mi-temps survient sur le score de 15-9.

L’heure n’est pas à l’euphorie car l’équipe ne paraît pas sereine. Dès la reprise nous réussissons à conserver un écart de 7 buts, (17-10 à la 32ème, 20-13 à la 46ème) mais l’impression bizarre de ne pas forcément pouvoir les contenir ne se dissipe pas. 3 exclusions successives vont semer le doute et l’équipe adverse revient au score (20-16 à la 52ème). Leslie concrétise par 2 fois des contre-attaques qui nous soulagent (22-16 à la 56ème). A la 58ème, Manon est exclue 2 min mais l’avance de 5 buts restera suffisante pour contenir les velléités de révolte adverse. Le coup de sifflet final retentit sur le score de 22-19. Malgré notre prestation en dent de scie, Julia Chabbert s’est illustrée au poste de demi-centre par un jeu rapide et efficace en attaque, Sabrina Sameur, peu à son avantage en attaque à cause d’une défense agressive  et compacte sur le pivot, nous a gratifié de quelques interventions défensives décisives, Anaïs Appy a réalisé son meilleur match avec un splendide but à 9 m et quelques débordement tranchants en 1 contre 1, Elodie Pages avec 3 buts dont un superbe à 11 m a retrouvé son efficacité. L’ensemble de l’équipe a fait preuve de solidarité et d’envie malgré l’enjeu et même les joueuses peu utilisées ont tout donné pour apporter leur pierre à l’édifice. Le club est fier de l’exploit réalisé et de cette qualification pour la finale qui aura lieu le weekend prochain en terrain neutre contre le Stade Bagnerais victorieux de Saint-Affrique 28-17. La finale va être âpre et nous devrons élever notre niveau de jeu pour espérer l’emporter. Une importante semaine de travail nous attend. Nous espérons pouvoir disposer de tout l’effectif pour terminer la saison en beauté. Bravo les filles!!!

Démarrez une conversation