Catégorie : Moins de 15 Masculins

-15M : Clap de fin.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est en ouverture de la Nationale 1, dans la sublime salle de l’Amphithéâtre, que les -15M du Castres Handball allaient conclure leur saison face à leurs homologues du ROC, pour un match sans enjeux réels. En effet, peu importe le partage final des points, les Ruthénois étaient assurés de terminer second et donc vice-champion Régional Excellence, tandis que les Castrais termineraient à la 5e place, synonyme de maintien en Excellence lors de la prochaine saison.

Et dans un match sans enjeux, il y a souvent une équipe qui se laisse aller, qui ne semble pas vraiment montrer de réelle motivation, ce qui s’est produit pour les visiteurs. Face à un effectif aveyronnais pas mal remanié avec l’intégration de quelques -13 ans, mais la présence de leur gardien accepté au Pôle Espoir de Toulouse, les Castrais se sont trouvés en manque de solutions offensives tout au long de la partie. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir su réagir en défense après dix premières minutes catastrophiques, mais il semblait vraiment que l’équipe, du moins presque tous les joueurs, étaient dans un jour sans, et ce malgré la très bonne prestation de Nabil Benjeddi dans les buts, la motivation de Léo Leroux poussant ses coéquipiers à se battre, et l’incroyable défense de Thomas Trillou.

Après dix minutes compliquées donc où le ROC surpasse totalement Castres dans tous les duels et mène largement au score, les visiteurs réagiront dans les derniers instants afin de combler leur retard, notamment grâce à une défense étagée remaniée, mais les nombreux échecs au tir ne peuvent véritablement inquiéter les locaux.

Cependant, les Castrais montreront un tout autre visage durant le second tiers, pas très académique certes, mais leur permettant de mener les débats tout au long des dix-huit minutes et remporter ainsi ce second tiers d’un tout petit but.

Pour terminer ce match, le dernier tiers-temps sera à l’image du premier : manque d’envie, de réussite, de vitesse et de percussion, coup de fatigue (un petit effectif de seulement 10 joueurs contre 14 en face) et ni même l’envie de se faire plaisir. Les Ruthénois s’envolent au score avant de connaître à leur tour tout ce qui a pu arriver aux Castrais, voyant ainsi ces derniers refaire tout leur retard. Insuffisant, les visiteurs s’inclinent dans les 3 dernières secondes d’un seul but.

Malgré tout, la saison des Castrais se termine sur une bonne note, et il faut remercier Rodez pour l’excellent arbitrage proposé lors de ce match, mais également, et surtout, pour leur invitation à rester voir ensuite le match plus qu’important pour la Nationale 1 du ROC face à Créteil 2. C’est donc tous ensemble que parents et amis des parents, joueurs, coach, sont allés manger en quatrième vitesse afin de revenir ensuite assister à ce match : un régal !

La saison des -15M du Castres Handball prend ainsi fin, il est temps d’invoquer la 1ère personne du singulier pour désormais parler de cette équipe : je tiens à féliciter l’ensemble de l’effectif, les 18 joueurs composant cette équipe, pour cette saison certes très compliquée, mais formidable durant laquelle nous avons traversé tous ensemble des moments de doute (il a fallu attendre 5 mois pour gagner le premier match de championnat), des moments de colère, des moments de remise en question, des moments de choix difficiles, mais surtout des moments d’euphorie, des moments d’amitiés, de solidarité et de grands moments de joie. Il n’y a aucune comparaison possible avec la saison réalisée l’année dernière, mais cette 5e place synonyme de maintien est amplement méritée pour ce groupe avec qui nous avons tous énormément partagé.

Je félicite Julien Barrié, Kamille Eeckout et Adam Lamraouah, qui ont débuté cette année et qui, n’ayant participé à aucun match ont été assidus aux entraînements et ont décidé de rester l’année prochaine.

Je félicite Rafaël Collet-Mougin, Emilien Marty, Paul Olivier-Latapie et Keylan Assani (qui a marqué son 1er but ce week-end !) pour leur année en tant que débutant et qui ont fait de leur mieux lorsqu’ils étaient convoqués. Je félicite Anthony Mily pour son très bon retour et Dorian Lau qui ont connu l’Excellence la saison passée sans beaucoup jouer, qui sont restés patients et qui ont donc eu beaucoup plus de temps de jeu cette année.

Je félicite ensuite Victor Deslande, Théo Dubac, Thomas Laval, Nathane Lhoussene,  Jérémy Maffre et Damien Roudet pour leur présence, leur motivation, leur envie et je les encourage à continuer dans cette voie. Je félicite également Thomas Trillou pour son excellente saison et sa superbe progression en tant que joueur de handball et surtout en tant que joueur défensif, mais également Nabil Benjeddi, notre gardien, qui aura réalisé une saison plus qu’époustouflante, ne cessant de me surprendre dans sa progression et lors des matchs. La plus belle progression depuis 3 ans et l’idée saugrenue de jouer dans les buts.

Enfin, je félicite Léo Leroux, pour tout ce qu’il a apporté en tant que joueur, en tant que capitaine. Lorsque l’on entraîne des jeunes, nous ne pouvons qu’être fiers de les former et de les voir partir vers d’autres horizons, surtout quand ce sont les clubs qui désirent recruter ces jeunes joueurs. Alors je ne peux être déçu de son départ, mais honoré et fier, et je lui souhaite bon courage la saison prochaine au sein de son nouveau club champion en titre : le Fenix Toulouse Handball.

Je ne peux terminer sans remercier Florence Roudet, sur qui j’ai pu compter tout au long de la saison dans l’organisation, la gestion des covoiturages (surtout pour prendre la moitié des convoqués dans son véhicule) et des goûters. Mais aussi la famille Leroux, qui nous a suivi partout, et même lorsque Léo était blessé !

Clap de fin également pour moi… Alors merci à vous toutes, merci à vous tous pour cette fabuleuse saison !

J’allais oublier : Score final : Rodez 27-24 Castres (10-7/7-8/10-9)

À très bientôt,

Kevin De Almeida

 

-15G : La victoire et le maintien !

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
bty

Avant dernier match de la saison, et dernier à domicile pour les -15 Garçons du Castres Handball (5e), avec, en ce samedi 13 mai, la réception d’un des cadors du championnat, Pays des Nestes (3e ex-aequo). Après deux défaites consécutives face au Fenix, en championnat et en Coupe, mais deux matchs très prometteurs face à l’actuel champion régional, les Castrais pouvaient croire en un résultat positif face à une équipe diminuée par un gardien blessé, puis un autre joueur qui le sera dans les premières minutes du match.

Le premier tiers temps démarre fort, très fort. Les Castrais se montrent solides et solidaires en défense pendant que le gardien enchaîne les arrêts, tandis qu’en attaque, les locaux réaliseront de très beaux mouvements afin d’accéder au but et de concrétiser la majorité de leur occasion.

Presque surpris par ce début de match, les Castrais, qui s’imposeront 12-5 à la fin des dix-huit premières minutes connaîtront un second tiers beaucoup plus compliqué et délicat. Les visiteurs se montreront beaucoup plus précis, et propres dans leurs circulations de balle, leur permettant ainsi de très vite prendre l’avantage au score, avantage facilité par les errements de la défense. Les locaux mettront plusieurs minutes avant de se réveiller et de sonner la révolte, mais l’écart au score étant déjà fait, les Castrais perdent le tiers voyant Pays des Nestes revenir à deux buts seulement.

Mais voilà, à la différence d’avoir un handball balbutiant et approximatif avec un arbitrage plus que favorable à la maison (lorsque que Castres s’est déplacé à Lannemezan lors du match aller), cela devient tout de suite plus compliqué lorsqu’il s’agit de produire du beau jeu, un vrai handball dans un match parfaitement arbitré, et c’est ce qui s’est passé dans le troisième tiers temps. Castres aura proposé un superbe jeu dans un tiers temps un peu plus engagé physiquement, mais n’aura rien lâché face à une équipe s’épuisant au fil des minutes. Les locaux prenant le dessus mentalement sur leurs adversaires, le 3-0 encaissé par ces derniers sera fatal et le score restera en faveur de Castres jusqu’à la fin.

Grâce à cette superbe performance collective (oublions le second tiers assez catastrophique), les Castrais s’imposent face à une équipe du podium. Avec désormais 8 points d’avance sur Tournefeuille (6e) et 10 points sur Bruguières (7e), Castres est ainsi assuré de terminer à la 5e place du championnat Régional Excellence et confirme donc sa place parmi le Top 8 Midi-Pyrénées pour la première phase de la saison 2017 – 2018, et ce depuis 2 ans maintenant !

Il restera encore un match, sans véritable enjeu, mais pour terminer la saison en beauté, la semaine prochaine à Rodez, dans la magnifique salle de l’Amphithéâtre !

Score final : Castres 31 – 24 Pays des Nestes (12-5 / 9-13 / 10-6)

À bientôt,

Kevin D

-15G : Une défaite avec les honneurs.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

En ce long premier week-end de mai, les -15M du Castres Handball recevaient leurs homologues toulousains du Fenix, qui, s’ils remportaient un seul tiers-temps aujourd’hui seraient sacrés champions Régional Excellence, et ce à trois journée de la fin du championnat.

Dominant le championnat et comptant plus de 13 points d’avance sur le second, il n’y avait pas grand chose à espérer pour les Castrais face à l’ogre du Fenix. De ce fait l’objectif est simple : travailler pour préparer les deux derniers matchs beaucoup plus abordables, et prendre plaisir.

C’est ce que feront très bien les locaux. En effet, le premier tiers temps sera très accroché, les Castrais menant même très vite 3-1 au bout de 5 minutes. Mais cet avantage sera de courte durée puisque les visiteurs recolleront très vite au score, avant que celui soit toujours indécis à quelques minutes de la fin du premier tiers temps (9-9, 15e). Mais, après avoir marqué, les trois dernières possessions castraises se termineront par des pertes de balles permettant ainsi au Fenix de faire le break et de s’imposer.

Ce match servant de travail préparatoire, les remplaçants ont pu avoir un peu plus de temps de jeu, pas forcément dans les meilleurs dispositions, mais ils ont, avec plus ou moins de réussite, fait de leur mieux dans le second tiers temps, enfin pour certains. La différence de niveau au sein même de l’équipe des -15M de Castres étant assez flagrante, l’opposition dans ce second tiers tournera très vite à l’avantage des visiteurs, même si les locaux ont fait preuve d’une belle résistance grâce notamment à Nathane Lhoussene auteur de 8 buts (qui apparemment préfère jouer contre les « grosses » équipes) et Jérémy Maffre (10 buts) qui a enfin retrouvé son jeu et a réalisé un très beau match en attaque, chose qu’on avait pas vu depuis longtemps.

Dans le dernier tiers temps les choses changent. Les rotations n’étant pas si efficaces il est décidé de terminer le match avec le 7 majeur et rien d’autre, ce qui fonctionnera très bien. S’appuyant une fois de plus sur un très bon Nabil Benjeddi dans les buts, les Castrais termineront ces 18 minutes à égalité, avant de s’incliner au but en or.

Ce match fut donc très révélateur des lacunes de certains, mais a également révélé les capacités des autres qui pouvaient jadis se sous-estimer, et qui n’ont plus aucune raison de la faire. La série de 3 victoires s’arrêtent donc ici pour les Castrais. Une défaite oui, mais une défaite avec les honneurs où les locaux ont fait preuve de beaucoup de courage et d’abnégation pour ne s’incliner « que » de 9 buts, avant de recevoir à nouveau le Fenix samedi 06 mai prochain, pour les ¼ de finale de la Coupe Midi-Pyrénées cette fois-ci.

Félicitations au Fenix pour ce titre amplement mérité, une très belle équipe faisant preuve à chaque match d’un collectif très bien huilé, d’un bel esprit sportif et de fair-play.

Score final : Castres 27 – 36 Fenix (10-13 / 8-13 / 9-10)

À bientôt,

Kevin D.

-15G : Victoire sur le fil !

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
SONY DSC

Onzième journée du championnat pour les -15G Excellence du Castres Handball avec au programme un déplacement à Tournefeuille, pour un match important et décisif dans la course au maintien. En effet, les deux équipes, respectivement 5e et 6e au classement sont encore au coude à coude avec Bruguières (7e et avant-dernier) afin d’éviter les deux dernières places synonymes de relégation pour la saison prochaine.

Une victoire sur le terrain de Tournefeuille serait un énorme plus pour les Castrais, actuellement sur une bonne lancée depuis la victoire contre Rodez. Mais bien entendu il fallait s’attendre à un match âpre, disputé, engagé et très difficile. Cependant, les visiteurs ont pour objectif de repartir d’ici avec les six points de la victoire, permettant ainsi de creuser un peu l’écart au classement d’ici la fin de saison.

Malheureusement l’objectif ne sera pas atteint. Pourtant tout commença très bien pour les Castrais, qui, motivés et bien en place, imposeront très vite leur jeu lors du premiers tiers-temps et prendront les devants au tableau d’affichage. Pour une dizaine de minutes seulement. Tournefeuille parviendra à inverser la tendance en fin de tiers temps, bien aidés par les nombreux échecs aux tirs des Castrais, pour s’imposer dans les dernières secondes d’un tout petit but (7-6).
Le second tiers temps sera totalement différent du premier. Vitesse, combinaisons, défense agressive et efficace seront les éléments clés de ces dix-huit autres minutes. Sous l’impulsion de Léo Leroux, décisif et altruiste, les visiteurs remonteront très vite le 2-0 encaissé par un 5-1 fatal aux locaux, qui buteront très longtemps sur un excellent Nabil Benjeddi dans les buts, tandis que Thomas Laval et Jérémy Maffre accentueront le score en faveur de Castres (7-10).

La tension monte avant ce troisième et dernier tiers-temps où tout est encore jouable pour les deux équipes. S’attendant à une défense individuelle de la part de Tournefeuille afin de rattraper le retard au score, les Castrais seront (agréablement) surpris par une défense à la zone proposée par leurs adversaires. Ils feront même très longtemps la course en tête durant ce dernier tiers temps, avant de voir les locaux revenir au score suite à quelques erreurs de jeu, et sûrement suite à un coup de fatigue après toute l’énergie laissée jusqu’ici. Une erreur d’arbitrage sera même décisive contre Castres qui encaissera un penalty à vingt secondes de la sonnerie (10-10), avant de s’incliner au but en or après deux erreurs effectuées dans la précipitation.

Un petit mot aux arbitres, qui, malgré cette erreur en fin de match lourde de conséquence (rouge + pénalty estimant une faute d’antijeu alors que les tuteurs de ces arbitres demandaient le simple « 2 minutes »), ont très bien arbitré tout au long du match, et c’est vraiment très agréable d’avoir un arbitrage sérieux et propre à l’extérieur. Cette faute fait partie du jeu comme on dit !

Malgré la perte de deux tiers-temps donc, les Castrais s’imposent d’un petit but et se partagent ainsi les points avec Tournefeuille. Un très beau match de la part des deux équipes, avec beaucoup de respect et de fair-play.

Score final : Tournfeuille 25 – 26 Castres (7-6/7-10/11-10)

À bientôt,

Kevin

-15G : Une belle revanche.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

C’est en ouverture du match phare des Seniors Garçons que les -15 Masculins du Castres Handball recevaient Valence d’Agen pour une nouvelle journée de championnat avant la trêve des vacances scolaires. Comptant sur seulement 10 joueurs au lieu de 12, les Castrais ne sont pas moins motivés pour autant pour réparer l’affront du match aller, face à une équipe dernière au classement, et qui compensait ses lacunes par une défense très rugueuse et parfois limite ; constat du match aller.

Donc l’objectif est simple, il faut gagner à tout prix et prendre les six points ce qui permettrait ainsi aux locaux de conforter encore un peu plus leur place pour le maintien, (surtout lorsqu’on voit les autres matchs du jour) et ainsi prendre leur revanche sur les visiteurs en proposant un vrai handball, simple, efficace, et juste.

Et c’est ce que les Castrais feront tout au long du match. Après un premier tiers-temps accroché, la défense castraise prendra peu à peu le dessus sur Valence d’Agen, les obligeant souvent à prendre les dernières solutions et pas les plus faciles. Les quelques soucis défensifs rencontrés lors du dernier match à l’Union ont parfaitement été corrigés, tandis que le gardien faisait, comme à son habitude le « job ». De l’autre côté du terrain, les Castrais proposeront un jeu très collectif, connaissant cependant quelques petits instants de flottements et de fatigue, mais les ajustements tactiques porteront leurs fruits puisque les visiteurs ne trouveront la solution pour contrer les assauts Castrais.

Marqués psychologiquement par ce manque de solutions, les visiteurs feront une fois de plus preuve d’un comportement pas toujours fair-play, dont un en particulier qui réussira à faire sortir le gardien Castrais de ses gonds suite à des insultes. Nabil Benjeddi étant exclu pour deux minutes, c’est Léo Leroux, tout décontracté qui passera ces minutes dans les buts, sous les applaudissements du public venu en masse supporter les jeunes du Castres Handball. 

Public qu’il faut remercier d’ailleurs. Un grand merci à eux pour leur soutien, l’ambiance qu’il ont amené et la bonne humeur ! Ils ont parfaitement joué leur rôle de 8e homme !

Score final : Castres 27 – 20 Valence d’Agen (9-8 / 8-4 / 10-8)

À bientôt,

Kevin D

-15G : À quelques détails près.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déplacement à l’Union, second au classement, en ce samedi 25 mars pour les -15 Masculins du Castres Handball. Diminués par l’absence de deux titulaires, et un joueur venu mais blessé du côté des visiteurs, l’Union doit également palier le manque de certains de leurs joueurs clés. Il est donc fort possible de prétendre à réaliser un résultat ici.

Malheureusement ce ne sera pas le cas. En effet, tout au long des 54 minutes de jeu, les Castrais se laisseront littéralement endormir par le jeu de leurs adversaires en défense notamment où ils parviendront malgré tout à limiter les dégâts, mais c’est surtout en attaque que les visiteurs rencontreront de grandes difficultés : pertes de balles, échecs aux tirs, jeu complètement arrêté et stérile. C’était un jour sans pour bon nombre de joueurs et il est clair que l’équipe ne peut s’appuyer seulement sur Léo Leroux, combatif et motivateur des troupes, Thomas Laval meilleur buteur, Jérémy Maffre quand il est en forme, Thomas Trillou qui s’avère être une bon défenseur, mais pas aujourd’hui, et enfin et surtout le gardien Nabil Benjeddi, auteur de nombreux arrêts décisifs une fois de plus, permettant aux Castrais de garder la tête hors de l’eau afin de rester proche de l’Union au tableau d’affichage.

Le second tiers temps sera perdu au but en or, après une égalisation sur un penalty très généreux en faveur des locaux, tandis que, cela en devient presque une habitude, les Castrais remporteront le troisième tiers temps après avoir tout donné et livré 18 très belles minutes. Émilien Marty, second gardien, a pu profiter cette fois-ci de huit minutes de jeu durant ce dernier tiers, minutes qu’il a parfaitement su gérer et ainsi s’illustrer.

Ce résultat, ainsi que les autres du week-end permettent aux Castrais de se maintenir en milieu de tableau. Le chemin pour le maintien sera difficile et passera notamment par la réception de Valence d’Agen le samedi 1er Avril où la victoire sera impérative.

Score final : L’Union 32 – 30 Castres (9-7 / 13-12 / 10-11)

À bientôt,

Kevin D.

-15G : Les jeunes confirment et respirent.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Premier match de la phase retour pour les -15G du Castres Handball (6e, 17 points) avec au programme la réception de Bruguières (7e, 17 points), concurrent direct pour le maintien en Régional Excellence en fin de saison. Battus à l’aller de quatre buts mais avec le gain de deux tiers-temps, l’objectif était clairement établi depuis un moment, et à confirmer après le bon match face à Rodez : gagner contre Bruguières et prendre les six points (match et les trois tiers-temps).

Que dire si ce n’est que les objectifs ont été clairement remplis. En effet, les trois tiers-temps se ressembleront : l’attaque castraise connaîtra des hauts avec des temps très forts et de belles combinaisons conclues le plus souvent par Thomas Laval, Léo Leroux et Jérémy Maffre, mais également des bas, avec des petits coups de fatigue durant lesquels les locaux enchaîneront les mauvaises passes, les pertes de balles ainsi que des échecs aux tirs.

C’est cependant en défense que les jeunes Castrais seront diablement efficaces. Sous l’impulsion de Thomas Trillou, l’équipe entière fût intraitable et aura réussi à contenir le meilleur joueur adverse et également meilleur buteur du championnat (15 buts / match), à « seulement » 10 buts. Pour preuve que c’est en défense que les Castrais auront acquis cette victoire sérieuse et amplement méritée : ils n’auront, pour la première fois de la saison en championnat, pas encaissé plus de 9 buts lors de chacun des tiers temps, et ce notamment grâce à une nouvelle performance du gardien Nabil Benjeddi, qui après son excellent match face à Rodez (31% d’arrêts) aura écœuré Bruguières avec pas moins de 33% d’arrêts cette fois-ci ! Quel match une fois de plus ! Les Castrais réalisent ainsi un très bon match, et s’écartent du bas du tableau et de Bruguières au classement. Victoire importante en vue du maintien.

Score final : Castres 29 – 24 Bruguières (10-7 / 10-9 / 9-8)

À bientôt,

Kevin D.

-15G : Première victoire !

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après plus d’un mois sans jouer, les jeunes -15 Garçons Castrais recevaient pour le dernier match aller du Championnat Régional Excellence leurs homologues aveyronnais de Rodez, seconds au classement. Sans aucune victoire à leur actif jusqu’ici, il est clair qu’une réaction était attendue de la part des tarnais, qui plus est à domicile.

Le début du premier tiers temps est à l’avantage des locaux, qui très vite s’imposent dans les duels offensifs pour prendre un léger avantage au score, avant toutefois de voir les visiteurs recoller, puis passer devant au tableau d’affichage tant les jeunes castrais ont manqué de constance et de régularité en défense et dans les duels durant ce premier acte. Ces dix-huit premières minutes resteront serrées et aucune des deux équipes n’arrivera réellement à se détacher l’une de l’autre proposant des défenses 1-5  inefficaces. La fin de ce tiers se terminera sur une égalité, et Castres perdra celui-ci au but en or (12-13).
Le second acte sera complètement différent. Sentant qu’il était possible de faire un résultat, les locaux reviennent sur le terrain beaucoup plus appliqués et plus sérieux. La défense 0-6, celle de Thomas Trillou ainsi que le réveil du gardien Nabil Benjeddi écœurent les aveyronnais, tandis qu’en attaque, suite à des changements de postes, Léo Leroux et Thomas Laval feront des merveilles côté gauche, avec respectivement 13 et 12 buts (8 et 7 dans le second tiers) . Nathane Lhoussene n’a pas été en reste et réalisera son meilleur match depuis des mois. Dépassés, Rodez lâchera prise peu à peu dans durant ce deuxième acte, faisant preuve d’un comportement pas toujours fair-play sur le terrain, pendant et après le match. Dommage.

Revenus de loin, les Castrais rentreront aux vestiaires avec une légère avance, mais rien n’était encore joué. En effet, ce troisième et dernier acte sera cette fois-ci à l’avantage des visiteurs. Emilien Marty, gardien débutant et remplaçant faisant son entrée sur le terrain aura eu l’occasion de faire ses preuves et n’aura pas démérité. Les aveyronnais prenant de l’avance au score, le retour du gardien n°1 était nécessaire et a permis aux Castrais, par 3 arrêts consécutifs, de vite corriger le tir afin de refaire leur retard. Toujours à la traîne, et faisant parfois des choix surprenants pour ne pas dire « stupides », les locaux compteront toujours trois buts d’écart, avant de connaître quatre dernières minutes des plus intenses. En effet, à égalité au score final (31-31, 6-9 durant le 3e tiers), le match s’emballe et les derniers tirs des deux équipes viendront à chaque fois s’échouer sur les gardiens. Cependant, les locaux parviendront, après avoir marqué par deux fois, à égaliser à 09 secondes ! (9-9 ; 54e). Chaque tiers temps devant être remporté par l’une ou l’autre équipe, c’est une fois de plus au but en or que le point du tiers se jouera. Castres gagnera le toss (contrairement au premier tiers), mais le tir de Jérémy Maffre passera juste à côté du cadre, tandis que Rodez ne ratera pas sa chance juste après. Cruel final pour les -15G Castrais, qui malgré la perte de deux tiers temps remporteront ici leur première victoire de la saison en seconde phase, face au second de la poule !

Score final : Castres 34 – 32 Rodez (12-13 / 13-9 / 9-10)

Les -15G recevront encore deux fois pour un déplacement durant ce mois de mars, rendez-vous donc samedi prochain à 16h30 à la Borde Basse pour la réception de Bruguières !

À bientôt,

Kevin De Almeida

-15G : Comme un air de déjà vu.

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
bty

Plus long déplacement de cette seconde phase samedi 04 février pour les -15G qui se rendaient à Loures Barousse (65) pour y affronter leurs homologues de Pays Des Nestes. Après 2h45 de bus, et malgré un échauffement très sérieux, les Castrais auront, comme à leur habitude lors des matchs de championnat, beaucoup de mal à démarrer, laissant d’ores et déjà les locaux prendre très vite l’avantage au score. Après avoir recollé en milieu de premier tiers temps, les dernières minutes sembleront assez longues tant nous connaîtrons des difficultés en défense et en attaque.

Le second tiers temps restera longtemps très accroché. Les Castrais font preuve d’envie, de résistance et feront jeu égal avec leurs adversaires mais le manque de profondeur de banc et de buteurs se fera ressentir, ainsi que le réveil du gardien du PNH qui mettra à mal les attaques Castraises.

Le troisième tiers temps sera à l’image de notre saison jusqu’ici. Remontés et remotivés, les Castrais profiteront du faux rythme imposé en attaque pour conclure la majorité de leurs actions, tandis qu’en défense, ils ne se laisseront pas avoir par le jeu des locaux. Bien en place tactiquement, le changement de gardien aura eu l’effet escompté durant dix minutes, ce qui permettra à Émilien, gardien remplaçant de s’illustrer, avant que Nabil ne fasse son retour pour les dernières minutes et nous permettent de conserver notre avantage au score.

Très honnêtement, nous pouvions réellement mieux faire lors de ce match que de ne remporter qu’un seul tiers temps, mais il existe un manque de confiance et de prise de responsabilité flagrants au sein de cette équipe Castraise, ce qui inhibe les joueurs et nous ne permets pas de réellement exprimer nos capacités.

Les Castrais se retrouvent de ce fait à la 7e place pour le moment, mais nous gardons pour objectif la 6e place qualificative pour le maintien en Excellence à la rentrée prochaine. Ce sera long et difficile, mais il faut y croire.

Score final : Pays des Nestes 26 – 21 Castres (10-6 / 7-4 / 9-11)

Un grand merci aux quelques parents et grands-parents de nous avoir accompagné, un grand merci au club ainsi qu’à Monsieur Olivier-Latapie, papa de Paul, qui ont financé une grande partie du bus nous permettant d’effectuer ce déplacement dans une très bonne ambiance.

À bientôt,

Kevin

-15G : La Coupe, un bon bol d’air !

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

bty

Après un premier match très serré contre Saint-Affrique lors du second tour de la Coupe Midi-Pyrénées dont nous ne retiendrons que la victoire finale d’un petit but seulement après le buzzer de fin du match (Saint Affrique (HN) 32 (28) – 33 Castres (Exc.)), nous nous déplacions cette fois-ci à Esclaquens, là encore une équipe d’Honneur, pour les 1/8e de finale de la Coupe.

Notre parcours en championnat étant assez difficile et laborieux, nous comptions sur la Coupe pour travailler, aller le plus loin possible et ainsi engranger un peu de confiance qui nous ferait énormément de bien.

Absolument pas en place et avec une défense étagée qui laisse à désirer, le premier tiers-temps nous glisse entre les doigts (tout comme le terrain, mais plutôt entre les pieds) au fil des minutes. Nous nous laissons endormir par notre adversaire du jour qui jouera tous les coups à fond, ne semblant pas impressionnés par notre jeu, ni même pas notre statut d’équipe d’Excellence. Bien aidés par les deux buts de handicap (deux par tiers-temps), Esclaquens fait déjouer notre défense et notre gardien,  remporte ainsi, sous les applaudissements du public, ce premier tiers.

Les images du match de Saint-Affrique ne sont pas loin … Mais au retour des vestiaires, notre défense 0-6 s’avère beaucoup plus efficace et nous permet de reprendre le dessus peu à peu, de rattraper et refaire notre retard au score. L’agressivité défensive des Castrais se transcende de l’autre côté du terrain où mouvements, combinaisons et belles actions viennent assommer la défense des locaux.

Notre avance au score étant assez légère, la pause entre le second et dernier tiers nous a permis de remettre les choses en place. Sur une très bonne lancée, les Castrais décident de tuer le match et tout suspens d’entrée de jeu. Après avoir proposé un beau jeu lors du premier tiers et en début du second, la différence de niveau se fera ressentir dans les dernières 18 minutes du match. En effet, Castres se montrera intraitable en défense et plus qu’efficace en attaque. Très rapidement, les visiteurs creusent l’écart et n’encaisseront le premier but qu’après 10 minutes de jeu, pour un total de 3 buts en 18 minutes. Après le réveil de Nabil, gardien titulaire, un temps de jeu plus conséquent permettra à Émilien, second gardien, de s’illustrer de façon plutôt efficace, tout comme Keylan, qui pour son deuxième match aura eu beaucoup de temps de jeu lui permettant ainsi de faire ses preuves, surtout en défense.

Un très beau match donc, gagné de façon sérieuse et collective qui permet à Castres de se qualifier pour les ¼ de finale de la Coupe Midi-Pyrénées ayant lieu début mai !

Score final : Esclaquens 24 (18) – 34 Castres (12(10)-11 / 7(5)-11 / 5(3)-12)

À bientôt,

Kevin