Les féminines en progrès malgré l’adversité

Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce weekend deux équipes féminines reprenaient de l’activité.

Samedi à 14h, les moins de 18 rencontraient Saint-Sulpice. Avec un effectif réduit à huit, le match ne se présentait pas sous les meilleurs auspices. Toujours en quête d’une gardienne, Ambre se proposa de jouer dans les buts car victime d’une entorse à la cheville elle ne pouvait pas courir. Après un démarrage équilibré 3-3 à la 5ème minute, notre attaque restait muette pendant que le score enflait 4-11 à la 9ème, tout semblait compliqué mais une belle réaction des filles nous faisait repasser devant 12-11 (16ème). Le jeu s’équilibrait à nouveau pour atteindre le score de 14-15 à la mi-temps.

Les filles donnaient le meilleur d’elles et l’écart restait stable au début de la 2ème période 16-17 (36ème). Mais après 3 exclusions successives, nos adversaires nous distançaient 16-21 (41ème) et malgré tous nos efforts avec quelques retours à 3 buts d’écart, nous restions trop loin du compte. En fin de partie notre défense individuelle désorganisa le jeu adverse et nous permettait de récupérer des ballons, malgré la fatigue nos joueuses se donnèrent à fond mais un manque de lucidité dans les dernières passes nous empêchait de réduire davantage le score. Le match se terminait sur un encourageant 23-26.

Malgré le manque de gardienne, alors que nos jeunes filles passent à tour de rôle dans les buts et donnent le maximum, et malgré le manque de rotation, les progrès de l’équipe sont significatifs, le jeu est plus construit, l’efficacité plus importante et l’état d’esprit est remarquable. C’est un réel plaisir de voir évoluer, grandir nos joueuses. Elles donnent vraiment l’impression de se faire plaisir à jouer et se retrouver ensemble. Bravo à toutes pour votre investissement et je suis sûr que les victoires vont bientôt suivre.

Samedi à 19h, les seniors filles jouaient à Blagnac. Même souci que chez les moins de 18, l’absence de gardienne pénalise régulièrement l’ensemble de l’équipe et ses résultats ainsi que l’effectif qui était de…7, donc pas de remplaçante. Malgré cela, la bonne humeur était présente sur le terrain. Estelle se dévoue le 1er quart d’heure dans les buts pour ménager sa cheville récemment blessée. Le jeu n’évolue pas à notre avantage, après l’ouverture du score par Elodie, l’attaque reste muette, les 4 poteaux successifs de Leslie n’arrange rien mais on en sourit plutôt, la défense tient du mieux qu’elle peut et toutes les filles y mettent du leur pour donner de la cohérence au jeu. La balle circule bien, les occasions sont là, seule l’efficacité n’est pas au rendez-vous 7-1 (18ème). A 16 min Mélanie prend place dans les buts et quelques arrêts plus tard la machine se remettait en route. Leslie réglait la mire, Sabrina se démenait dans une défense très agressive et rarement sanctionnée. Le jeu, plus efficace en attaque et très solidaire en défense, nous permettait de revenir à 3 buts à la mi-temps 11-8.

En seconde mi-temps, très en verve dans les buts, Mélanie y poursuit, de son propre chef, l’aventure. Le jeu s’équilibre et malgré la fatigue nous revenons au score 14-13 (41ème). Encore une fois, la fatigue faisait son oeuvre, pendant 8 minutes l’attaque reste muette et malgré une bonne défense l’adversaire prend le large 17-13 (49ème). Malgré les arrêts  d’Anaïs qui a relayé Mélanie, nous peinons à trouver le mire. Jusqu’à la fin du match l’écart oscillera entre 2 et 3 buts sans que nous puissions faire douter Blagnac. Le score final de 20 à 17 est également encourageant. Les filles ont livré un très beau match et le travail régulier fait à l’entraînement porte ses fruits. Seuls les absences répétées des gardiennes et le manque d’effectif nous empêche de passer un cap. Le jeu a bien évolué et les filles progressent régulièrement. Félicitations au noyau dur de l’équipe qui tire l’équipe vers le haut et qui s’entraîne régulièrement. Nous devons continuer à travailler pour améliorer notre efficacité en attaque et être plus agressive encore en défense.

Thierry PERCHET

Démarrez une conversation